Fondé en 1983 --Unis pour la diversité et l'égalité raciale


L’AFFAIRE MAMADI CAMARA : UNE ENQUÊTE INDÉPENDANTE S’IMPOSE


Montréal, le 4 février 2021 — L’affaire Mamadi III Fara Camara soulève des questions troublantes auxquelles les autorités du SPVM et le directeur des poursuites criminelles et pénales devront répondre.

THE MAMADI CAMARA CASE: CRARR CALLS FOR AN INDEPENDENT INVESTIGATION


Montreal, February 4, 2021 — The Mamadi III Fara Camara case raises troubling questions that the Montreal Police Service and the Director of Criminal and Penal Prosecutions will have to provide answers.

AUTISTIC BLACK YOUTH BEING DEPRIVED OF SCHOOLING: MOTHER CALLS FOR HELP FROM EDUCATION MINISTER AND HUMAN RIGHTS COMMISSION


Montréal, February 2nd, 2021 – Desperate by the negligence and abandonment of her autistic child by the education system, a Black mother is calling on Quebec Education Minister Jean-François Roberge and the Quebec Human Rights and Youth Rights Commission to act rapidly to help her 16-year-old autistic son.

JEUNE NOIR AUTISTE PRIVÉ D’ÉCOLE : UNE MÈRE LANCE UN APPEL À L’AIDE AU MINISTRE DE L’ÉDUCATION ET À LA COMMISSION DES DROITS


Montréal, 2 février 2021 — Désespérée par la négligence et l’abandon de son enfant autiste par le système scolaire québécois, une femme noire fait appel au ministre de l’Éducation Jean-François Roberge et à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) pour que ces autorités agissent rapidement en faveur des droits de son fils autiste de 16 ans.

CRARR LAUNCHES “VOICES OF THE VICTIMS” YOUTUBE SERIES AS PART OF ITS COVID-19 INFODEMIC INITIATIVE

Montreal, January 25, 2021 — As part of its initiative entitled, “COVID-19 Infodemic: Countering Discrimination and Disinformation” (CDDI), CRARR has launched its “Voices of the Victims” video series on its YouTube channel and Facebook page (www.facebook.com/crarr.cddi).

LA COMMISSION SCOLAIRE SIR-WILFRID-LAURIER DOIT PAYER 30 000 $ À DEUX ÉLÈVES NOIRS ET À LEUR MÈRE POUR RACISME


Montréal, 16 décembre 2020 — C’est au tour de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier de devoir payer à une mère et à ses deux enfants noirs une somme de 30 000 $ en dommages pour son défaut d’agir contre des actes d’agression et de harcèlement racial à l’école, dont l’exposition à des insultes avec le mot « N ».

RIGHTS COMMISSION ASKS SIR WILFRID LAURIER SCHOOL BOARD TO PAY $30,000 TO BLACK MOTHER AND SONS FOR RACISM


Montréal, December 16, 2020 – It is now the Sir Wilfrid Laurier School Board’s turn to pay a Black mother and her two Black sons $30,000 in damages for repeated acts of racist harassment and aggression in school, including insults using the N-word slur and institutional failure to end and prevent such racist incidents.

SIX MONTHS AFTER THE VIOLENT BEATING BY A MALL SECURITY GUARD, BLACK MOTHER STILL KEPT IN THE DARK ABOUT HER CASE

Montréal, December 11, 2020 – Months after going public with her violent assault by a security guard, a Longueuil Black woman is still kept in the dark by the justice system.

RACISME À L’ÉCOLE : LE CSS MARGUERITE-BOURGEOYS DOIT PAYER 65 000 $ À UNE MÈRE ET À SES DEUX ENFANTS NOIRS


Montréal, 7 décembre 2020 — La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) a demandé à l’ancienne Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys de payer à une mère et à ses deux enfants noirs 65 000 $ en dommages pour des actes d’agression et de harcèlement racial à l’école, dont des insultes avec le mot « N » et pour son défaut d’assurer aux jeunes un milieu scolaire exempt de racisme.

MARGUERITE-BOURGEOYS SCHOOL SERVICE CENTER MUST PAY $65,000 TO BLACK MOTHER AND HER TWO CHILDREN FOR RACISM


Montréal, December 7, 2020 –The Quebec Human Rights and Youth Rights Commission has asked the former Marguerite-Bourgeoys School Board to pay a Black mother and her two children $65,000 in damages for racist bullying at school that included insults using the "N" word, and for failing to protect the children’s right to an education that is free from discrimination.

LA VILLE DE REPENTIGNY ET TROIS POLICIERS DOIVENT PAYER 35 000$ À UN ENSEIGNANT NOIR POUR PROFILAGE RACIAL


Montréal, 21 novembre 2020 — La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (la CDPDJ) demande à la Ville de Repentigny et trois de ses policiers de payer 35 000$ en dommages à un enseignant noir interpellé et arrêté suite à une interpellation de routine.

GROUPS CALL ON MUNICIPAL POLITICAL PARTIES TO FIELD MORE RACIALIZED CANDIDATES IN THE NEXT CITY ELECTIONS


Montreal, November 7, 2020 — Several organizations from racialized communities have asked municipal political parties to run more minority candidates for city and borough councils during the next city elections that will be held one year from today.

At a press conference held in front of Montreal City Hall, spokespersons for these organizations showed their support of a Motion introduced last week by City Councillor Marvin Rotrand.

DES GROUPES DEMANDENT AUX PARTIS POLITIQUES MUNICIPAUX DE PRÉSENTER PLUS DE CANDIDATS RACISÉS AUX PROCHAINES ÉLECTIONS


Montréal, 7 novembre 2020 — Plusieurs organismes communautaires demandent aux partis politiques municipaux de présenter plus de candidats issus des minorités visibles aux conseils de ville et d’arrondissement lors des élections municipales qui auront lieu l’an prochain.

CHINATOWN MERCHANTS AND GROUPS LAUNCH ‘FORTUNES FOR SOLIDARITY’ CAMPAIGN AGAINST COVID-19 RELATED ANTI-ASIAN RACISM


Montreal, October 31, 2020 — Chinatown merchants launched today the “Fortunes for Solidarity” campaign, to push back against anti-Asian racism, promote solidarity against COVID-19 related discrimination and build back Chinatown’s economic and cultural vitality.

LES COMMERÇANTS DU QUARTIER CHINOIS LANCENT LA CAMPAGNE « BONNE FORTUNE ET SOLIDARITÉ » CONTRE LE RACISME ANTI-ASIATIQUE


Montréal, 31 octobre 2020 — Les commerçants du Quartier chinois ont lancé aujourd’hui la campagne “Bonne fortune et Solidarité”, afin de dénoncer le racisme anti-asiatique, de promouvoir la solidarité contre la discrimination reliée à la COVID-19, et de relancer la vitalité économique et culturelle du Quartier chinois.